La Communication émotionnelle, ce véhicule qui mène au chemin de l’âme…

Posted on

 

La communication permet d’établir une relation avec autrui, de transmettre ou de faire connaître quelque chose à quelqu’un. Quelle soit humaine, animale ou végétale, la communication permet d’établir un lien et ce, quelque soit son intention. Elle joue donc un rôle primordial dans la vie de tous les jours sur le plan personnel, intime, social et professionnel.

 

Nous communiquons par les mots, la parole, le corps, l’énergie, le mouvement, la pensée, les sens, l’expression… Et bien d’autres façons plus subtiles encore comme l’amour, l’intention, l’action… Et l’émotion !

 

L’émotion est la richesse émergeante et la profondeur de l’âme. Pourtant bien nombreux sont ceux qui la dissimule, tentent de la filtrer, de mettre un masque soit pour ne pas montrer ses faiblesses, se protéger soit par pudeur, peur, par croyance ou pour dissimuler son identité subtile.

 

L’émotion peut être comparée au sens de l’odorat qui permet de « sentir » quelqu’un ou non. En parlant d’odorat, l’Être humain porte une odeur, un parfum naturel qui parle de lui, de son état d’être, des liens d’affinité alchimique avec les autres, de son évolution. Mais combien d’individus cachent leur odeur avec des élixirs de parfum ? La raison est souvent bien plus inconsciente qu’il n’y paraît, en effet, au-delà, de la notion de plaisir ou de coquetterie, l’inconscient dissimule l’identité olfactive et aseptise.

 

Pour les émotions, il est bien difficile de se montrer sans filtre et sans avoir l’impression d’être nu autant subtilement que physiquement. Pourquoi ? Parce que nous faisons de nos émotions un état de faiblesse sur lequel on se sent trop vulnérable pour laisser l’opportunité à une tierce personne de voir au travers, d’en tirer profit ou non, de venir jusqu’à Soi.

La communication émotionnelle est un instant de vérité, dans lequel un regard chassé-croisé permet de reconnaître ces parties reflet de Soi chez des individus sans le mentaliser.

 

L’émotion, c’est cette fêlure indispensable pour laisser passer la lumière qui nous habite. Elle est l’écrin vibrant de notre âme. Malheureusement, l’émotion est bien souvent décrétée par l’être humain comme un état de faiblesse dont il ne faut divulguer la carte sous aucun prétexte sous peine d’en subir les conséquences invasives.

 

Or, c’est cette vision que l’on a, qui ne nous permet pas de l’assumer, de la vibrer et qui bien au contraire permet de tromper les relations même celles que l’on désire. L’absence de communication émotionnelle ou erronée, génère le mal-être, les rencontres douloureuses, des problèmes relationnels, la perte de belles relations, attire les personnes inadaptées ou malsaines, la difficulté ou l’échec dans les rapports et projets professionnels, le sentiment d’incompréhension, des difficultés à s’épanouir… Pire, croyant se protéger, cette absence crée malgré elle, un effet non désiré : la faiblesse, la fragilité, la brèche…

 

L’émotion incarne qui nous sommes dans les profondeurs, dans les reliefs ; or, si celle-ci est filtrée, camouflée, l’autre ne peut pas ressentir librement et peut même éprouver un malaise ou une aversion. C’est un peu comme partir dans la tempête avec son navire en jetant à bord tout ce qui permet la possibilité d’un long, riche et aventureux voyage. Un être qui se vide de sa substance alors qu’il désire des rapports heureux avec les autres et avec lui-même.

 

L’émotion, c’est l’équivalent à lui seul des 5 sens. Sans eux, il est impossible d’ identifier un objet, qui se présente. A elle seule, l’émotion est ce qui guide les Êtres humains entre eux, les attire. Plus elle est sincère et authentique, plus l’on attire à soi les personnes qui nous correspondent. Plus on en fait une force et moins elle mène à Soi les in-authentiques. Elle libère l’énergie d’une personne et l’identifie. L’émotion est la personnalité de l’énergie qui révèle son origine vibratoire.

L’émotion est ce fil conducteur qui fait vivement appel à l’intuition pour frapper à la porte de l’âme. Elle est la vibration, ce qui résonne à la mémoire de l’âme qui sait vers qui elle doit se diriger. Pour rappel, le parfum chimique créé par les « nezs », camouffle celui naturel et identifiable de l’Être humain. Il est de cet ordre qu’il embrume les sens et dissimule de fausses informations à celui ou celle qui pourrait bien être la personne à rencontrer ou à ne pas rencontrer.

 

L’émotion est une force qu’il faut apprivoiser et valoriser pour s’octroyer un moyen d’être et de communication dans l’authenticité et la sincérité tout en se préservant. C’est la liberté d’être qui l’on est à chaque instant sans révéler impudiquement des détails de Soi qui ne reflètent pas la richesse intérieure.

 

Autrement dit, plus l’on communique avec ses émotions dans le respect de ce qui nous est intime, plus les liens, les relations et les échanges sont juste et harmonieux. La communication émotionnelle c’est l’authenticité, la spontanéité, la liberté d’être. C’est aussi apprendre à se protéger autrement qu’en érigeant d’épaisses murailles qui empêchent de se mouver et limitent l’accès à de nouveaux paysages.

 

L’émotion protectrice a une origine ressentie, assumée, valorisée, affirmée et ancrée. Elle est l’énergie du coeur profond, l’élan de l’âme.

L’émotion fragilisante a une source enfouie, dissimulée, rejetée, dévalorisée et déniée. Elle est l’énergie du coeur affectif, impulsée par l’égo.

 

Tous droits réservés – Myriam Haudebert – photo-vidéothérapeute, communicatrice émotionnelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *